9 astuces pour améliorer la consommation d’air

A chaque fois que nous avons regardé sur les livres de plongée avec envie et suspicion d’un truc louche: il doivent avoir de cachés une paire de branchie quelque part !!
Qui d’autre pourrait consommer si peu? et nous connaissons tous les questions redoutées quand nous revenons de notre dernière plongée: « combien d’air te restait il? »

La bonne nouvelle est que si vous vous sentez comme le seul qui donne toujours l’image de donner votre approbation avant tous les autres, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour améliorer votre consommation d’air et faire que vos plongées durent plus longtemps:

1/ Flottabilité et lestage: la maitrise de la flottabilité neutre par la vérification du lestage et être sur vous êtes correctement lesté à la perfection. Se battre avec des problèmes de flottabilité demande beaucoup d’effort et fait constamment enlever et mettre de l’air dans le gilet qui va rapidement consommer votre provision d’air .

2/ entretenir votre matériel: soyez sur de vérifier régulièrement votre matériel pour détecter les fuites (par exemple un joint détérioré dans votre premier étage est une cause commune de fuite d’air par des bulles) et faite entretenir régulièrement votre matériel.( au moins une fois par an)

3/ régler votre matériel: tester avec différents réglages jusqu’a ce que votre position dans l’eau soit aussi horizontale que possible. cela gardera votre « aéro-dynamisme » dans l’eau et résultera de moins d’effort pendant que vous plongez

4/ restez petit: quand vous prenez des accessoires, utilisez des accessoires qui sont prévus pour les poches de stockage. réduire le volume dans vos poches conservera aussi votre hydrodynamisme. Laissez au plus près de vous le reste des lampes, caméras ou autre parachutes de palier ou qui ont tendance à se balader accrochés partout au gilet et même vos bras: croisez les devant vous cela ramènera les matériels embarqués proches de vous. Vos bras et mains ne vous servent pas pour avancer dans l’eau (sauf cas de handicap particuliers). Voir 8/

5/Relax: Be cool!! peut être est ce le plus gros facteur? réduisez votre stress et profitez juste de la promenade. en réduisant votre charge de travail, vous réduirez votre consommation d’air énormément. La plongée doit être relaxante!!

6/ descendez doucement: restez calme, lent et réfléchir vos mouvements vous aidera a garder votre consommation d’air sous contrôle, ainsi garder une respiration contrôlée, lente et profonde.

7/ restez au chaud: plus vous avez froid , plus votre corps utilise d’énergie pour maintenir sa température corporelle . et ainsi plus d’air vous allez consommer.
rappelez vous que vous perdez de la chaleur environ 20 fois plus rapidement dans l’eau que dans l’air. Soyez sure que vous êtes vêtus de façon adéquate pour vous protéger correctement pour éviter d’avoir froid.

8/pas les mains: n’utilisez pas vos mains. utilisez vos palmes de façon lente et ample. Laissez vous glisser dans l’eau en utilisant l’élan apporté par votre précédent coup de palme. Vous ferez ainsi moins de cycles de palmage pour parcourir la même distance.
nager avec les mains est principalement inefficace et cause uniquement un travail plus dur qui au tournant use plus rapidement votre air (l’exception ici est bien sur si vous avez une limitation physique a palmer)

9/ plongez plus: le plus de plongée que vous ferez, le fait de vous sentir plus familier avec votre équipement, le plus de confort que vous sentirez dans l’eau fera en sorte que vous serez plus détendu sur vos plongées.

Ainsi la prochaine fois que vous attaquerez dans l’eau, essayer de pratiquer ces petites astuces et vous trouverez que bientôt vous durerez plus longtemps que vos précédentes plongées et vos copains aussi.

image



Laisser un commentaire

Suivrelesport |
Cyclingnews |
FFA77 - Barcelona Girls Cup |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anthony56
| Lima 2015
| Sunday Runners